Rome, ville majestueuse de l’Antiquité.

Rome est connue dans le monde entier pour son esprit méditerranéen et cosmopolite mais surtout pour son quartier antique ainsi que le Vatican. Je vais donc vous proposer une visite de la capitale en 4 jours – comme nous l’avons fait – afin de vous guider sur les essentiels en si peu de temps. Mais avant cela, je vous parle des paramètres dont il faut tenir compte pour passer un bon séjour.

Pourquoi on aime autant Rome ?

Le soleil :

Oui il est bien présent et même parfois trop ! En plein mois de juillet nous avons atteint les 40°C et l’effet ville avec sa pollution n’arrange en rien, préférez donc partir – surtout si vous êtes sensible à la chaleur – en dehors des saisons estivales qui vous feront par la même occasion éviter les hordes de touristes …

Petit point positif tout de même : Vous trouverez des fontaines d’eaux potables absolument partout dans la ville donc pas de panique, vous pouvez boire votre 1er litre d’eau dès la 1ère heure, vous retrouverez de l’eau fraîche très vite 😉

le beau soleil d'italie

Les Italiens :

Tout comme à Paris, les habitants des capitales en ont souvent assez de voir des tonnes de touristes débarquer, du coup autant ne pas se faire d’illusions les romains agréables sont assez rares.

Et ce qui m’a le plus agacé en Italie (et non pas uniquement à Rome) ce sont les serveurs de restaurants … sans même approcher, si vous avez le malheur de poser les yeux sur la carte, vous vous retrouverez en 2 secondes assis à une table avec la carte à la main sans n’avoir rien demandé à personne.

Enfin je pense que c’est aussi à vous d’y mettre du votre … Personnellement, nous avons eu de la chance d’être tombé à chaque fois sur des personnes très agréables prêtes à nous aider. Mais … forcément c’est toujours plus facile quand on est poli et quand on a le sourire ! 😉

Les transports :

Rome étant une capitale, tous les transports en commun existent cependant il n’y a que 3 lignes de métro et les bus en été sont surchargés (les portes ne ferment pas – tellement les gens sont tassés – et je ne vous parle même pas des gens trempés de sueur qui vous collent, beurk !).

L’extérieur de la ville n’est, de plus, accessible que par le tram et quelques bus. Par contre le centre et les quartiers touristiques sont très faciles d’accès, de même pour rejoindre l’aéroport pour lequel il existe des navettes. En bref, le transport à Rome n’est vraiment pas un problème et est très pratique.

Ps : si je ne vous donne pas notre super adresse airbnb c’est malheureusement car il n’existe plus aujourd’hui … =/

La culture :

Je pense que de ce côté, il n’y a clairement pas de critique négative à faire … Si on aime autant Rome c’est bien sûr pour son aspect historique et sa culture italienne. Et si on en parlait justement ?!

1er jour : les quartiers nord de Rome.

Pour commencer mes différents séjours, j’aime flâner sans but dans les rues de la ville afin de me donner une idée de l’esprit et de la richesse culturelle de celle-ci. Nous nous sommes donc dirigés vers les quartiers nord où, au 1er abord il n’y a rien d’exceptionnel à y faire … et pourtant !

C’est en commençant de la Piazza Barberini et de sa belle fontaine que nous sommes remontés, en déambulant à droite, à gauche, vers la Piazza del Popolo connue pour ses deux églises jumelles. Dans le quartier on tombe alors sur de jolies maisons avec de belles architectures, de belles églises (il y en a tout de même autour de 900 à Rome), de belles fontaines, de beaux monuments mais aussi de beaux jardins et tout ceci sans le monde que vous trouverez dans le centre. Je vous laisse en conclure 😉

cathédrales jumelles rome

Nous avons terminé notre journée en nous promenant et nous posant quelques heures dans le très beau parc de la villa Borghèse où se trouve également de nombreux musées =)

2ème jour : la Rome Antique.

Et oui bien sûr ! Qui va à Rome, passe forcément par son quartier antique où l’on trouve son si célèbre Colisée. Tout le monde passera également par le Forum Romain et malheureusement, beaucoup oublieront le Palatin et/ou les thermes de Caracalla pourtant tout aussi impressionnantes. De plus, moins connu, vous y croiserez également moins de monde et c’est tout de même bien agréable.

Comment y aller et combien ça coûte ?

Tout d’abord, pas de panique, tous les types de transports vous y mène … (les stations – que ce soit bus, métro ou tram – s’appellent toutes « colosseo », pas bien compliqué … ^^’’).

Une fois sur place, le prix du billet est de 12€ (7.5€ si vous êtes citoyens européens de moins de 25 ans). Ce prix comprend à la fois la visite du Colisée, celle du Forum romain mais aussi du Palatin et est valable 2 jours de suite.

Vous verrez certainement des offres « coupe-file » pour passer devant tout le monde et ne pas attendre mais sincèrement je vous le déconseille … En arrivant à 10h le matin, nous n’avons attendu que 10mn … alors prenez votre mal en patiente et détendez vous, vous avez le temps, vous êtes en vacances !!! 😉

Quand y aller ?

Comme dit plus haut, entre l’heure d’ouverture et 10h reste sûrement l’idéal. Alors soit, il y a du monde mais toujours moins que durant le reste de la journée. Et oui, vous êtes au Colisée et l’Italie reste plutôt accessible au niveau financier donc c’est une ville TRES touristique.

Si vous n’aimez pas la foule ne venez pas en période estivale et préférez le mois de mai ou septembre 😉

Entre autre, il n’y a pas de jour de fermeture hormis le 25 décembre et le 1er janvier. Cependant, attention si vous comptez faire les thermes de Caracalla se trouvant non loin de là ! Il s’agit de 1 d’un autre billet vous coutant 6€ (3€ pour les moins de 25 ans) et de 2 d’un autre musée indépendant avec un jour de fermeture dans la semaine : le lundi.

Ps : Vous ne verrez pas de photos des thermes car nous n’avons malheureusement pas pu y aller.

Petit + :

Une fois sortie du forum romain, montez les marches et profitez de la vue. De plus, vous trouverez de belles petites places sur les hauteurs.

Et pour le soir, n’hésitez pas à revenir voir le coucher du soleil face au Colisée. Ce dernier vous dévoilera tout son charme avec la lueur de la nuit 😉

3ème jour : le centre historique de Rome.

C’est après une journée riche en visite que nous décidons de repartir pour nous perdre dans la ville. Et oui … Mais cette fois-ci dans un but précis : le centre historique !

Nous commencerons notre matinée par la visite gratuite du Panthéon. Ce monument a été construit pour vénérer les dieux de l’Antiquité tel que Mars et Vénus. Cependant il est plus connu pour son énorme entrée de 16 colonnes et sa majestueuse coupole laissant passer en son centre la lumière du soleil.

Et c’est pour ce dernier que nous voulions passer le voir 2 fois dans la journée. Afin d’observer la course du soleil au cours de la journée et avoir deux luminosités différentes à l’intérieur du monument. Et ce fut un très bon choix, je vous laisse admirer 😉

panorama intérieur panthéon

Nous avons poursuivi notre journée en marchant paisiblement dans les rues du centre en direction de la célèbre fontaine de Trévi et de la très belle cathédrale de la Trinitée des Monts. Malheureusement je ne peux vous montrer de photos, ces deux dernières étant en travaux lors de notre passage :/

Suite à cette déception, nous sommes revenus sur nos pas par d’autres ruelles en tombant parfois sur de bien belles églises. Avant de terminer notre promenade, nous nous sommes bien évidemment posée sur la fabuleuse Piazza Navona. Un endroit très reposant et si vous êtes friands de l’art antique, les fontaines vous raviront.

4ème jour : la cité du Vatican.

Il vous faudra une bonne journée pour faire la cité du Vatican voire même une journée et demi si vous voulez rester un peu plus longtemps que nous et prendre tout votre temps. Ce 4ème jour est une course : nous avons commencé par la visite du musée du Vatican pour voir la célèbre chapelle Sixtine, poursuivi par la visite du château Saint-Ange et terminé par la majestueuse basilique Saint-Pierre de Rome.

Le musée du Vatican.

Même si beaucoup le visite pour sa célèbre chapelle, je vous l’assure, rien que la beauté du bâtiment en vaut le détour.

Venez tôt, dès l’ouverture (entre 9 et 10h), surtout si vous n’avez pas réservé de ticket (beaucoup le recommande mais sincèrement si vous faites comme ce que je conseille vous n’attendrez vraiment pas longtemps…). Prenez garde dans la file d’attente aux soi-disant « guide » qui vous proposent la visite en vous appâtant avec leur « service » coupe-file.

La simple visite du Vatican et de la chapelle Sixtine vous coutera tout de même 17€ (8€ si vous êtes européens et que vous avez moins de 25 ans). Effectivement, ce n’est pas donné … mais comme dit juste avant, ça en vaut la peine, rien que les escaliers sont photogéniques ^^

escalier musée du vatican

Ps : attention, les photos sont interdites dans la chapelle Sixtine !!! =/

Le château Saint-Ange.

Excentré de la cité et proche du Tibre, peu de gens vont jusque là et pourtant … Ce château est une forteresse relié à la basilique Saint-Pierre de Rome. Oui oui vous avez bien lu. En temps de crise, le pape venait s’y réfugier en passant par un passage secret reliant les deux édifices. Ainsi il pouvait s’enfuir à l’abri des regards et aller se protéger au château.

En le visitant, vous pourrez descendre tout au fond de la tour centrale –ce qui est plutôt impressionnant entre ces murs de pierres – et vous aurez également des vues des plus impressionnantes sur la Basilique Saint-Pierre. Je ne peux donc que vous le conseillez 😉

forteresse saint ange

Attention, il faut tout de même compter 14€ l’entrée aujourd’hui (7€ pour les tarifs réduits).

La Basilique Saint-Pierre de Rome.

L’entrée dans la nef est gratuite, cependant il faudra vous armer de patience face à la file d’attente. Heureusement que la place est splendide et que sa forme nous permet de regarder chacun de ses petits détails de n’importe quel point de vue. Vous ferez attention aux statues édifiées en hauteur encerclant toute la place : il s’agit de représentations de chacun des papes élus jusqu’à lors.

C’est une fois l’attente finie que vous pourrez rentrer dans l’une des basiliques des plus longues de toutes celles que j’ai pu visiter jusqu’à présent. Il y a cette impression de ne jamais voir le fond. Pour vous dire les photos avec rendu de grandeur ne sont vraiment pas évidentes à prendre, je vous laisse en juger 😉

Si vous voulez visiter le reste de la Basilique il vous faudra par contre payer. Comptez 8€ pour grimper sous le dôme et 12€ pour aller dans la nécropole (attention guide et réservation obligatoire).

Et après Rome ?

Rome est la ville incontournable à voir quand on parle de visiter l’Italie et d’autant plus si l’on veut connaître la culture italienne et que l’on ne dispose que d’un court séjour. Cependant le lieu est si touristique que le charme se perd un peu. Je vous conseille donc de poursuivre votre chemin vers Florence au cœur de la Toscane, cette région si verdoyante et riche en paysages. Non loin, vous pourrez y faire une excursion à Pise si le cœur vous en dit ou dans la très belle petite ville de Sienne.

Cela dit, nous n’avons pas tout fait à Rome comme profiter d’une matinée au « mercado » (marché) par exemple. De plus, il existe une multitude de petits villages très typiques et apaisants aux alentours, donc si vous avez fait le choix de louer un véhicule, n’hésitez pas à vous perdre dans les villes avoisinantes, elles vous offriront beaucoup plus de charme et de sérénité =)

Let’s go ! 😉

%d blogueurs aiment cette page :