Quel budget pour partir en Indonésie ?

L’Indonésie, ce pays aux multiples îles, offre tellement de richesses. Outre ses plages paradisiaques, ses rizières en terrasse, ses volcans ou encore ses temples, il est aussi le seul pays où l’on peut encore observer les orangs-outans dans leur milieu naturel.
Un pays simplement rêvé de beaucoup sans oser y faire une halte par peur de prix trop élevé. Or détrompez-vous, car à part le billet d’avion, la vie sur place ne coûte rien. Je vous explique donc comment je suis partie 3 semaines en Indonésie pour seulement 2000€ tout compris 😉

Pourquoi je n’ai pas aimé Bali ?

Fleur de Bali

« – Tu es parti où cet été ?
– Ohhh en Indonésie, c’était génial !
– Ahhh mais oui on m’a énormément parlé de Bali, ça doit être tellement beau !
– Euh … j’ai parlé de l’Indonésie pas de Bali … Alors oui j’y suis passé mais ohhh que non ce n’était pas extraordinaire comme on me la décrit ! »
Et oui ! J’ai adoré l’Indonésie mais, à part le snorkeling à Pulau Menjangan, j’ai vraiment détesté Bali. Alors non je ne viendrai pas critiquer ici ceux qui sont en amour pour cette île – ce que je peux tout à fait comprendre malgré tout – mais je vous exposerai les faits qui ne m’ont pas permis de l’apprécier.
Le tourisme.
Premier point et pas des moindre, le tourisme ! Je suis de celles qui sont convaincus que le tourisme est une des raisons de la déchéance de notre planète malgré le fait que je sois moi-même une grande touriste ! Alors je ne parle pas ici de tous les touristes, vous l’aurez compris, mais de ceux qui ne respectent absolument rien et surtout pas leur environnement !

L’Indonésie et ses plages aux eaux turquoise.

Poisson ballon en Indonésie, quel budget activités pour partir en Indonésie ?

L’Indonésie regorge de paysages époustouflants, qu’il s’agisse de rizières, de jungles luxuriantes, de volcans divers ou encore de mangroves. Mais cette terre est aussi un pays composé de nombreuses îles qui regorgent de plaisirs maritimes. En effet, ses côtes sont connues dans le monde entier pour diverses activités telles que la plongée, le snorkeling ou encore le surf. Ces plages ne sont, par contre, pas toujours très accessibles en dehors de Bali, je vais donc vous donner quelques adresses incontournables.
Les îles de Sumatra et Java.
– Des plages assez inaccessibles et peu connus.
Les îles de Sumatra et Java sont très peu connues pour leurs plages. En effet, soit il faut faire beaucoup de routes et penser rester plusieurs jours pour « rentabiliser » cette « perte de temps » en transport soit il y a peu de choses à y faire. Mais attention, peu de chose peut être, mais des choses intéressantes tout de même. Cependant le problème revient toujours sur le temps de trajet et si vous n’avez que 2 ou 3 semaines, cela laisse perplexe sur les activités à prioriser.

Hors des sentiers battus dans la jungle de Sumatra et les rizières de Java

Les belles rizières d'Indonésie

Le moment que j’ai préféré durant mon séjour en Indonésie était celui de me retrouver hors des sentiers battus, loin du monde et au plus près de notre belle nature.
Je vous parlerai donc dans cet article de la réalisation d’un de mes plus grands rêves : aller voir les Orangs-Outans dans la jungle de Sumatra puis je vous expliquerai comment j’ai pu apprécier ces paysages magnifiques que sont les rizières en évitant toute la horde de touristes qui s’empressent à Ubud sur l’île de Bali. Voici donc mes petites astuces !! 😉

Un peu de culture indonésienne

Enfants d'une même classe

Et si l’on parlait culture ? Non, je ne vous parlerai pas ici de la culture Balinaise ! Premièrement car je n’y suis pas restée assez longtemps pour pouvoir prétendre y connaître grand-chose. Et deuxièmement car il s’agit sur cette île de parler essentiellement de religion Hindouiste, or ce n’est pas la religion principale de l’Indonésie. Je vous parlerai dans un premier temps dans cet article de la scolarité indonésienne suite à ma visite dans une école. Dans un second temps je vous raconterai les habitudes et coutumes des indonésiens que ce soit au niveau religion, alimentation, valeurs ou encore leur fameux code de la route ^^ » Pour finir je vous parlerai de la célèbre fête de l’indépendance indonésienne pour laquelle solidarité est le maître mot. Je vous parlerai des cérémonies mais aussi des jeux incontournables qui se déroulent de tout côté ce jour là. Un petit bout de culture pour débuter ^^

Temples d’Indonésie : les incontournables Prambanan et Borobudur.

Stuppas en haut du temple

Malgré le fait qu’il s’agisse du pays le plus musulman au monde, l’Indonésie laisse place également à quatre autres religions dont le bouddhisme et l’hindouisme. Ces deux dernières sont tout de même très peu présentes. La 1ère ne revêt en effet qu’un temple à son effigie : le temple Borobudur au nord de Yogyakarta quand à la 2ème, beaucoup plus présente notamment sur toute l’île de Bali, est observable pendant la visite du temple de Prambanan à l’est de Yogyakarta.
Prambanan et ses multiples temples.
On en fait beaucoup moins l’éloge que celui de Borodubur, pourtant il aura été mon coup de cœur. Caractérisé par ses tours toutes symétriques, la grandeur et la beauté de ce lieu laisse sans voix.
Borobudur, cet imposant temple bouddhiste.
Ce doit bien être le site touristique le plus connu autour de Yogyakarta voire de toute l’île de Java. En effet, ne vous étonnez pas de voir une foule de gens et une ville ne tourner qu’autour de ce temple. Même si cet édifice est des plus impressionnants, une fois de plus, l’idée que je m’en étais fait a été surévaluée. Cependant, il reste tout de même un lieu incontournable à visiter.
Il ne reste ensuite plus que les temples hindouistes de Bali

Le volcan Bromo sur l’île de Java

Panorama du cratère Bromo

Si vous êtes de passage sur l’île de Java, il ne faudra sûrement pas rater l’ascension du volcan Bromo. En effet, à défaut de pouvoir monter le mont Semaru pour un trek de 2 jours avec tente –ce que je vous conseille de faire si vous en avez le temps – le volcan Bromo et ses 2329m d’altitude sera bien sûr l’incontournable.
Connu pour son magnifique levé du jour avec son désert de sable sous la brume matinale, je vous donnerai tous les détails à connaître pour profiter de celui-ci. Mais je vous expliquerai également pourquoi nous n’avons pas choisi de faire ce fameux levé du jour mais plutôt le coucher du soleil et pourquoi je ne le regrette pas du tout !
Je vous explique comment arriver à Probollingo ville de départ pour se diriger vers le village de Cemoro Lawang situé aux côtés du volcan actif. C’est de là que l’on part pour aller voir les points de vues très connus de King Kong Hill ou Point View afin de pouvoir aller apprécier le levé du jour. C’est ensuite en direction du volcan que vous vous dirigerez tout en marchant un long moment dans cet agréable désert de sable si apaisant. Vous grimperez ensuite jusqu’au cratère pour pouvoir en admirer le fond avec son lac de souffre duquel des bulles de souffre liquide explosent de temps à autre.

Le kawah ijen et ses célèbres blue fire

Lac acide de souffre au Kawah Ijen

Le Kawah Ijen est un incontournable d’Indonésie surtout lorsque l’on visite l’île de Java. Ce volcan des plus impressionnants est notamment connus pour ses porteurs de souffre qui prennent des risques chaque jour en allant chercher ce minerai au fond du cratère mais aussi pour ses blue fire – réaction chimique permettant au souffre de passer de l’état solide à liquide – qui s’illuminent la nuit. On appréciera donc faire l’ascension de nuit pour aller les apercevoir mais aussi pour admirer le sublime levé du jour sur le volcan.
Traduction littérale : flammes bleues (je pense que jusqu’ici ça va pour tout le monde). Déjà son atout numéro 1 : elles ne sont visibles qu’à 2 endroits dans le monde ! Quelle est donc la caractéristique permettant cela ? Ces flammes sont produites grâce à la présence de souffre, en effet il s’agit d’une réaction physique de fusion : le souffre à l’état solide brûle pour se transformer en état liquide, ce pourquoi il y a la présence d’un lac acide au centre du cratère : soit dis en passant il s’agit du lac le plus acide au monde, je vous déconseille donc de tenter y mettre ne serait-ce qu’un doigt …