Lipari et Salina, deux îles éoliennes au charme caché.

Les îles éoliennes sont bien sûr renommées pour leurs célèbres volcans actifs que sont le Vulcano et le Stromboli. Cependant, l’archipel regorge de richesses et enchante par ses couleurs et sa vie méditerranéenne. Je vous emmènerai donc visiter dans cet article, deux autres îles très jolies pour lesquelles quelques jours doivent être consacrés pour le plus grand plaisir. Je vous ferai grimper un nouveau sommet sur l’île de Salina et vous ferai profiter des activités balnéaires de l’île de Lipari. Alors suivez-moi, c’est par ici 😉

Vulcano depuis Lipari

Lipari, la grande.

Outre le fait que Lipari soit la capitale de l’archipel c’est aussi la plus grande île. Mais également la plus équipée touristiquement parlant, non pas seulement par ses infrastructures mais aussi de par sa diversité d’activités.

Informations pratiques.

Comment y accéder ?

A part la voie maritime, je ne vois pas d’autres moyens. A la nage peut-être … en tout cas même un jet privé ne le pourrait pas car Lipari est l’une des plus anciennes îles de l’archipel et revêt de surcroît de paysages vallonnés dû à l’ancienne activité volcanique. Aucune piste d’atterrissage à l’horizon … désolé ^^’’

Bref… un peu de sérieux !

Pour aller à Lipari, rien de plus simple. Etant l’île « capitale », vous pouvez y arriver de n’importe quelle autre île, de Messina, de Milazzo ou même de Palerme ou de Naples en bateau ou hydroglisseur.

Où dormir et comment se déplacer ?

Pour ce qu’il s’agit de dormir, vous aurez de nombreux choix à Lipari que ce soit en hôtel, en auberge ou en airbnb. Mais de notre côté nous avons préféré le calme et la sérénité en logeant dans de petits appartements à Canetto, un petit village situé un peu plus au nord de la ville de Lipari.

Des bus assurent les liaisons entre ces deux villes ainsi qu’avec deux autres villages de l’île. Vous en aurez pour 7€ le carnet de 6 tickets. Il s’agit de l’agence Urso Bus qui propose également des tours organisés sur l’île. Vous trouverez les horaires ainsi que les lieux desservis sur cette page !!

Autre option, vous pourrez également trouver très facilement des locations de voitures ou de scooters à la journée sur le port de Sottomonastero de Lipari (celui où débarquent les hydroglisseurs).

Mais si vos pieds sont habitués aux sentiers vallonnés, alors ils seront votre meilleur moyen de transport pour aller visiter les merveilles de l’île 😉

Visiter la ville de Lipari.

Se promener simplement dans la jolie ville de Lipari est très authentique. Vous croiserez ses petites ruelles typiques italiennes et méditerranéenne au charme indémodable et pourrez croiser de ci et là des petits magasins d’artisans ou de petites épiceries locales. C’est donc ici, que vous viendrez faire vos emplettes et que vous pourrez ramener quelques beaux souvenirs de poteries par exemple.

Pour en connaître davantage sur l’histoire de la ville, la visite du Castello s’impose. Ce château – qui est plus exactement une citadelle – domine le port car il se trouve perché sur un petit mont rocheux. Au-dessous, les archéologues ont trouvé de nombreux vestiges datant de la Préhistoire, aujourd’hui exposés dans le musée archéologique des îles éoliennes.

Ce musée archéologique comporte notamment 3 sections importantes. La 1ère abrite des reconstitutions nécrophages dont l’une d’entre elles date de l’âge de bronze. Cette partie peut cependant choquer les enfants puisqu’il y a la présence d’urnes funéraires dans lesquels se trouvent encore des corps recroquevillés. Vous verrez également de nombreux sarcophages. La 2ème thématique dont la collection est impressionnante est celle des masques de théâtres représentant des visages marqués de sentiments forts, cela étant bien évidemment inspiré des tragédies grecques de l’époque. Quant à la dernière partie, vous pourrez en savoir davantage sur la vulcanologie des îles (mais seulement si vous comprenez l’italien malheureusement, car rien n’est écrit ni en anglais ni en français).

Si ce musée vous intéresse, il est ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h30 et le dimanche matin, et l’entrée vous coûtera 6€ (3€ pour les tarifs réduits).

Avant d’aller visiter le reste de l’île à pied, en deux roues ou en bateau, n’hésitez pas à aller boire en terrasse sur le petit port typique de pêcheurs Marina Corta qui se trouve au sud de la ville.

Randonnée aux mille panoramas.

Tout le monde aura tendance à vous parler du belvédère dei Quattrocchi à 3km vers l’ouest de Lipari, mais ce sera vers la Punta del Perciato au sud de l’île que nous déciderons d’aller.

Depuis Lipari, il vous faudra marcher vers le sud, dans un premier temps, sur la route en partageant votre chemin avec très peu de voiture. Mais vous retrouverez très vite un chemin pédestre des plus agréable puisqu’il longe tout le littoral de l’île en vous offrant des vues des plus attrayantes.

C’est alors à travers un chemin vallonée que vous marcherez parmi la végétation méditerranéenne. Laissez donc place aux euphorbes, genêts, bruyères et nombreux arbres fleuris face à une mer à perte de vue. Et tout cela, s’il vous plait, face au très photogénique et impressionnant Vulcano ;P

C’est en arrivant alors sur la pointe sud de l’île que vous commencerez à grimper dans les sentiers rocheux aux bords des falaises. Prenez garde car « the rolling stones » (ahah, pardon il fallait que je la fasse ^^’’).

Plus haut, vous tomberez sur quelques arbres, le moment d’en profiter pour pique-niquer ou manger un petit casse-croûte (mais attention aux guêpes qui aimeront, elles aussi, vos fruits juteux :P).

Face à vous, toujours ce magnifique Vulcano, vu sous une autre facette. Et en contrebas dans la mer, les doigts figés dans la mer du dieu Eole. Outre la croyance légendaire, il s’agit en réalité de très anciennes traces d’une lointaine éruption sous-marine. Ces pics rocheux sont plus communément appelés les « Faraglioni ».

Si vous continuez jusqu’à la pointe de la Punta de Perciato, vous verrez de l’autre côté de l’île, sur le versant ouest, des décors de cartes postales qui vous permettront d’admirer les roches basaltiques et volcaniques aux couleurs ocre de l’archipel. De plus, vous aurez également une très belle vue sur les autres îles un peu moins connues que sont Aliculi et Filiculi.

Si vous avez des difficultés à trouver le chemin vers ce point de vue, rien de plus facile, demandez alors aux habitants la direction de l’observatoire. Et petit + : prenez bien soin de prendre beaucoup d’eau, de la crème solaire et une casquette car même si vous faites la balade le matin, le soleil tape déjà très fort et vous n’aurez presque aucun point en chemin pour vous mettre à l’ombre :s

Le tour de l’île en bateau.

Si l’on veut faire le tour de l’île dans sa globalité tout en prenant son temps, il vous faudra tout de même quelques jours. Cependant, n’ayant qu’une journée de visite à Lipari, nous devions trouver la solution qui permettrait à la fois de voir les lieux magnifiques de l’île tout en profitant de l’ambiance balnéaire. L’activité toute trouvée était donc un tour en bateau « privé » de Lipari.

Certains pêcheurs ou habitants proposent leur service à la demi-journée ou à l’heure. (Autrement vous trouverez facilement des agences le proposant le long du port.) Le bateau que nous avions trouvé proposait un « toit » sur lequel s’allonger pour bronzer bien sûr xP Nous avons payé 250€ la demi-journée. Alors oui ce n’est pas donné mais nous étions 12… Donc cela revenait à payer entre 20 et 21€ par personne donc, plutôt cool 😛

Et oui, je ne vous rappellerai pas bien évidemment que, plus on est nombreux, moins on paye

Notre guide du moment nous a donc permis de nous arrêter à chaque point d’intérêt afin de pouvoir observer la faune marine en snorkeling ou les roches volcaniques de la côte formant parfois de petites grottes.

C’est la fin de la journée qui nous révéla l’un des plus beaux sites de Lipari : la grande carrière de Pierre Ponce se trouvant au nord de la grande ville. Cette pierre des plus blanches est très légère et poreuse et est extraite afin de l’utiliser comme matériau de construction, engrais ou détergent.

Ces carrières formées par d’anciennes éruptions du Monte Pelato constituaient anciennement une grande richesse sur l’île cependant les installations sont aujourd’hui désaffectées.

Autres activités à faire à Lipari.

Il existe de nombreuses autres randonnées sur l’île – notamment celle menant aux carrières de pierre ponce – mais aussi de nombreuses plages où se prélasser ou y faire du snorkeling.

Quattropani.

C’est un petit village très peu touristique où vous pourrez garer votre véhicule et parcourir les quelques merveilles aux alentours à pied. Parmi celles-ci, vous commencerez par la visite des anciennes carrières de kaolin pour vous diriger ensuite non loin de la mer vers les termes de San Calogero. La balade vous prendra 3 heures aller-retour. Quant au village, lui, il se trouve au nord-ouest de Lipari et est très apaisant.

La plage.

Et oui, étant sur une île, c’est bien sûr un incontournable. Quoique plutôt compliqué puisque l’archipel est très escarpé et les plages de sables se font rares et sont souvent difficiles d’accès.

Celle de Canetto (au nord de Lipari) est parsemé de galets et est la plus facile d’accès. On appréciera en fin de soirée un petit barbecue improvisé avec le coucher de soleil sur les flancs de falaises se trouvant face à la plage. Surtout que le soir, la plage est plutôt déserte et donc très calme …

Il en existe bien évidemment d’autres telle que celle de Valle Muria sur le versant sud-ouest de l’île mais malheureusement des plus bondée au mois d’août.

Et si l’envie d’un bon restaurant vous vient en fin de journée, n’hésitez pas à aller déguster une excellente pizza chez Da merlo entre la route de Canetto et Lipari 😉

Salina et ses volcans jumeaux.

L’histoire de l’île.

Si vous êtes un amoureux de la nature, alors c’est ici qu’il faut venir. Les chemins pédestres sont parsemés de végétation diverses en tout point et la vallée séparant les deux volcans est dédiée à l’agriculture vignoble.

Même si les volcans sont prétendus être jumeaux, ce n’est en réalité pas du tout le cas. D’un côté, le Monte dei Porri culmine à 860 mètres d’altitude et de l’autre, le 2ème volcan le plus haut de l’archipel – le Monte Fossa delle Felci – que l’on vient gravir avec ses 962 mètres de dénivelés positifs.

Comment y aller ?

Cette île est accessible depuis Naples ou la Sicile (Messine, Palerme ou Milazzo) mais uniquement de Lipari pour ce qu’il s’agit des départs réguliers de l’archipel. En effet, vous pourrez tout de même venir des autres îles, mais les hydroglisseurs seront nettement moins fréquents.

L’ascension du Monte Fossa delle Felci.

C’est en arrivant au port de Santa Marina Salina que nous débuterons une ascension des plus raides de notre séjour. En effet, la montée des 962 mètres se fait avec un moindre kilométrage, dites alors bonjour aux escaliers et aux pentes raides jusqu’au sommet et de surcroît sous un soleil de plomb.

Une fois au sommet, la vue sur le volcan jumeau et la végétation luxuriante est sublime. N’hésitez pas à traverser les petits sentiers parsemés de fougères pour monter encore plus haut.

Quant à la descente, elle sera des plus agréables à travers les chemins emplis d’épines des différents pins de la forêt. Et quoi de mieux, que de terminer par une bonne baignade reposante et chaude dû aux diverses émanations de chaleurs volcaniques sous-marine.

Salina est l’une des îles les moins fréquentées de l’archipel mais a pourtant une belle renommée en matière de vin. En effet, si vous voulez une petite gustation culinaire bien typique de l’archipel à l’apéro ou avec un bon dessert, n’hésitez surtout pas à tremper vos lèvres dans un bon verre de Malvoisie. Ce vin doux fait la réputation de l’île notamment car il est fait tout en gardant les traditions vinicoles ancestrales =)

Et oui, l’archipel éolien est connu pour ses volcans, mais j’espère vous avoir donner envie de venir non pas uniquement pour cela mais également pour la richesse méditerranéenne qu’offre ses îles. Alors n’hésitez plus, et venez profiter des eaux turquoises de la méditerranée 😉

* Marine *

%d blogueurs aiment cette page :