Un peu de culture indonésienne

Enfants d'une même classe

Et si l’on parlait culture ? Bah oui c’est vrai, quand on voyage c’est bien aussi d’en apprendre un peu sur la culture du pays =) Alors attention, nous sommes bien d’accord que je ne parlerai pas ici de la culture Balinaise mais bien Indonésienne ! On regroupera donc les habitudes culturelles d’un pays et non pas d’une seule île car effectivement, la culture Balinaise est assez différente de celles des autres îles …

Je vous parlerai donc dans cet article de certains points culturels très différents des nôtres comme l’école, la religion, le travail ou encore la gastronomique et d’autres points très importants pour les Indonésiens comme la valeur de la patrie à vivre le jour de la fête nationale de l’indépendance.

La culture éducative de l’école.

C’est souvent sur ce point que l’on note la plus grande différence culturelle d’un pays à un autre. On se dit que les enfants du monde vont tous à l’école et que globalement il s’agit du même type d’éducation scolaire dans n’importe quel pays … et pourtant pas du tout ! En voici un exemple 😉

Une opportunité !

Comme certains le savent, je suis enseignante en France. Imaginez la joie que j’ai eue quand on m’a offert l’opportunité d’aller voir une école et de pouvoir échanger avec leurs professeurs … *-*

Tout commence un matin. La famille chez qui nous passions deux jours (on vous en parle ici) nous a fait visiter les alentours du village et participer à des jeux traditionnels durant la 1ère journée. Le soir venu, on nous a alors posé la fameuse question : « Que souhaiteriez-vous faire demain matin ? »

Je pense que vous connaissez donc la réponse… ^^

Un accueil chaleureux et inoubliable.

C’est dans la rue bien au dessus de l’école que commencèrent les « Hello » des enfants. Nous sommes accueillis avec curiosité, joie et rire : que du bonheur ! En effet, nous arrivions pendant l’heure de récréation et autant vous dire que là bas c’est plutôt très très Light. Les enfants sont libres de sortir dans la rue voire même de rentrer chez eux faire un coucou à leur mère … C’est assez étonnant quand, en France, nous nous faisons poursuivre par des parents pour « défaut de sécurité » quand un enfant tombe bêtement en trébuchant dans la cour et se blesse ou que nous nous cloisonnons dans une toute petite cour pour 10 classes de 25 élèves … Bref !

Une fois approché les bords de l’école, nous avions le droit à d’autres regards interrogateurs. Jusque là, voir deux touristes se promener dans la rue est assez amusant mais que vont-ils faire dans une école ? Novel et Galang, nos hôtes, sont alors allés voir certains de leurs anciens professeurs afin que nous nous présentions.

Une femme très gentille, professeure d’anglais, nous a alors accueilli avec un grand sourire, elle aussi curieuse d’échanger éducation avec une enseignante française.

récréation dans une école indonésienne, culture scolaire

L’éducation scolaire indonésienne.

Suite à nos échanges nous avons appris de nombreuses choses nous ayant parfois choqués en comparaison à notre éducation nationale française notamment pour … les vacances :

– Ici, l’école n’est obligatoire que jusqu’à l’âge de 10 ans et ne commence qu’à 5 ans. Il est favorable que chacun continue les études mais libre à chacun (famille et enfant) de faire ce qu’il veut.

– L’école est divisé en 3 sections : primary school (école obligatoire), secondary (équivalent à nos collèges/ lycées français) et university. Très peu d’enfants des villages comme celui où nous séjournions continuent leur scolarité après le collège.

– Les horaires d’écoles : les enfants ne travaillent que le matin mais commencent leurs journées dès 6h du matin jusqu’à 13h tous les jours sauf le dimanche et jours fériés. (Vous comprendrez par la suite que 6h est tout à fait cohérent par rapport à leur façon de vivre).

– Ils n’ont que deux semaines de vacances par an. Oui oui vous avez bien lu ^^’’ 6 mois d’école et  1 semaine de congés, ceci 2 fois dans l’année. Mais bon … ce qu’on ne nous a pas dit tout de suite non plus, c’est qu’ils ont beaucoup de jours sans école pendant la période du ramadan … 😉

– Ils ont les mêmes disciplines scolaires que chez nous avec l’enseignement religieux en plus. (Petite parenthèse : j’ai bien ri quand on m’a dit qu’en science, à 7 ans, les enfants apprenaient le génome avec les termes hétérozygotes et homozygotes … xD)

– Ils portent tous l’uniforme et les filles portent toutes le voile. Il s’agit d’un uniforme par niveau scolaire.

Petit temps d’immersion en classe.

Une fois la récréation terminée, nous allons en classe. Nous sommes accueilli par des rires de timidité et de moqueries gentilles (et bien oui, ils ne voient pas d’européens tous les jours, les différences font forcément rire). Cependant chaque élève est très respectueux et poli, ça change beaucoup de certains quartiers Français… –‘

La professeure d’anglais me laisse la classe mais l’échange avec les élèves est très succinct car ils ne connaissent que les échanges de présentations du style « What’s your name ? » ou « How old are you ? ». Certains s’essayent à des questions plus personnelles à savoir par exemple si je suis mariée ou non … ça nous fera bien rire.

Une élève se donne ensuite en spectacle et nous montre la danse traditionnelle de Java. C’est avec grande surprise que nous rejoindra sa professeure de danse qui passait par là.

Des échanges des plus émouvants quand il faudra notamment dire au revoir à tous alors que l’enseignante d’anglais nous propose de venir dormir chez elle le soir même. Nous devons malheureusement décliner l’invitation.

Place aux photos avant de partir … nous aurons de merveilleux souvenirs ! =)

Classe de filles au collège, culture scolaire indonésie
collégiennes indonésiennes en classe

La vie de tous les jours.

Culture religieuse

L’Islam.

Peu le savent, mais l’Indonésie est bien le pays le plus musulman au monde ! Ici, la religion a une place très importante mais elle n’est aucunement intrusive.

En effet, les femmes croyantes ne mettent le voile que pour sortir et sont habillées tout à fait comme des européennes. Certaines seront même très élégantes. De plus, elles ne se cachent aucunement pour aller faire du sport ou sortir entre copines.

Religion musulmane oblige, vous aurez le droit à la prière dès 4h du matin. (Et voilà pourquoi commencer l’école à 6h n’est pas anodin ^^). Je ne connais ensuite pas le rythme exacte de chacune d’elle, mais vous entendrez la prière dans les hauts parleurs de la ville au moins 5 fois par jour. Nous aurions bien visité une mosquée mais celles-ci sont quasiment inaccessibles aux touristes et les femmes y sont souvent interdites … :/

L’hindouisme et les autres religions.

L’Indonésie compte 5 religions dominantes : l’Islam, l’Hindouisme, le Catholicisme, le Protestantisme et le Bouddhisme. La 1ère étant largement dominante et les 3 dernières moins présentes, du moins sur les îles les plus touristiques.

En effet, vous l’aurez compris l’Hindouisme est bien présent mais uniquement sur une partie de l’île de Bornéo et … à Bali. Ce pourquoi je vous disais donc en introduction de cet article que je parlerai de culture indonésienne et non Balinaise … L’hindouisme étant rarement présent sur les autres îles et laissant plutôt place au Bouddhisme aux alentours de Yogyakarta et de ses temples.

A Bali, chaque maison possède un petit espace ressemblant à un petit sanctuaire pour se recueillir. Lors de vos visites dans les temples, vous devrez obligatoirement porter un sarung – celui-ci étant « prêté » contre des dons.

Nous avons eu « la chance » de voir une procession aux morts au Monkey’s Temple cependant je me sentais tout de même assez mal à l’aise car je trouve que cela reste un événement plutôt familial et privé.

Culture gastronomique 😛

Comme beaucoup de pays en Asie, on mange en Indonésie très épicé. Cela nous aura d’ailleurs valu des tours lors de nos premiers jours sur place. Je vous mets au défi de prendre à pleine bouche une cuillère de sauce Chile … 😉 Mais malgré les yeux humides et la gorge en feu, on aura tout de même bien ri.

Vous trouverez les valeurs sûres, tels que le Nasi Goreng (riz au poulet et légumes) et le Mie Goreng (riz, légumes, poulet et œuf), dans les Warung. Ces petits restaurants de rue qui ont tendance à plutôt nous faire fuir proposent en réalité de vrais délices culinaires pour seulement 2€ le repas alors Osez ! 😉

Pour ce qu’il s’agit des spécialités, vous pourrez vous léchez les babines devant les multiples fruits locaux très juteux et sucrés. Libre à vous également d’essayer les spécialités de Java et Sumatra : à vous les pattes, crêtes ou intestins de poulet 😛

La circulation.

Oubliez tout code de la route et surtout la circulation française. Ici, on roule à gauche et il n’y a strictement aucun code, faites place aux klaxons !

Je vous donne quelques petites choses à savoir afin de pouvoir circuler là bas :

Qui est prioritaire ?

– les véhicules sont rois : en tant que piétons vous n’aurez le droit à rien, même pas à des trottoirs ou des passages piétons (il y en a parfois dans les grosses villes …). Donc attention à vous surtout pour traverser … :s

le scooter est roi : il y a presque un scooter par personne en Indonésie, imaginez donc le nombre d’entre eux sur les routes … Ne soyez également pas surpris de voir des jeunes de 12 ans conduire ou une famille de 4 sur un même scooter.

« Code » de la route :

les feux et priorités : quand le feu est rouge, vous pouvez tout de même passer si vous allez vers la gauche, ensuite ne soyez pas étonnez si beaucoup continue à passer encore 5 sec après que le feu soit passé au rouge …

doubler : en Indonésie vous ne doublez pas, vous roulez où vous voulez ! Sur les grandes voies pouvant comporter chez nous 2 files de voitures, vous trouverez là bas parfois 4 files de voitures. Il n’y a pas de place mais ce n’est pas grave les scooters n’ont qu’à se mettre dans la poussière du bord de la route xD

le klaxon : si vous avez le klaxon facile alors tout ira bien pour vous ! Un coup de klaxon signifie souvent « Je suis là, c’est moi qui passe ! ». Ici on klaxone pour demander à un véhicule de bouger, pour dire à un piéton qu’il dérange, pour doubler, pour dire bonjour ou interpeler … bref pour tout et n’importe quoi ^^’

La culture du travail et les valeurs.

Ne vous étonnez pas de ne voir que des commerçants ou chauffeurs de transports en tout genre. Oubliez les hommes en costumes et les entreprises. Oui, les Indonésiens ne sont pas de gros travailleurs comme nous l’entendons.

Le pays vit beaucoup grâce au tourisme. Vous rencontrerez donc énormément : de commerçants divers, de guides touristiques, de chauffeurs de bus/bemo et taxi ou encore d’hôtes … mais guère d’autres métiers. En effet, la vie en Indonésie ne suscite pas forcément le besoin de crouler sous l’argent. Dès votre arrivée au pays, vous remarquerez une valeur dominante : la solidarité !

Là bas, tout le monde se connait et tout fonctionne grâce à l’entraide. Par exemple, dans les villages, chacun apporte sa récolte personnelle aux autres en échange d’une autre récolte. Les services sont rendus comme par exemple des transferts en transport contre d’autres services.

Hari Merdeka : fête de l’indépendance.

C’est par cette valeur de solidarité que nous arrivons sur le jour de la fête nationale de l’indépendance du 17 août.

La culture du patriotisme !

En ce jour si important, la solidarité et l’importance d’appartenance au pays règnent en maîtres. Dans les semaines précédents Hari Merdeka, vous pourrez observer deux choses intrigantes dans les rues.

Tout d’abord, les bannières rouges et blanches et les drapeaux indonésiens arboreront tous bâtiments que ce soit les maisons, les écoles, les hôtels ou encore les bâtiments municipaux. Tous se mettent aux couleurs du pays. Vous verrez donc de nombreux stands de vente dans les rues, alors si l’idée vous vient de revenir avec un souvenir culturel, je pense que ce serait un bon choix 😉

Vous pourrez ensuite apercevoir en vous promenant en ville, des défilés. Et oui, il est de coutume que chaque école défile avec son uniforme pendant le jour de l’Indépendance. C’est pourquoi vous pourrez voir des élèves s’entraîner souvent chaque matin pendant 1 mois avant le jour J. Et pour tout vous avouer, c’est assez impressionnant ! Surtout quand il s’agit de bout de choux de 5 ans … une tenue et une position parfaite, droite et discipliné… de vrais petits patriotiques. ^^

Parade pour le jour d'indépendance, culture patriotique

Jeux et activités.

Après les défilés, se déroulent toutes sortes de jeux traditionnels ayant pour but d’enseigner le fait qu’on ne peut atteindre ses objectifs qu’en travaillant dur et surtout ensemble. Je vous présente ici les plus connus et ceux auxquels nous avons pu assister :

Montrer sa force par l’entraide

Panjat Pinang : il s’agit de grimper tout en haut d’un tronc de plus de 10 mètres pour aller y chercher des lots. Pour nous, cela parait compliqué … mais croyez moi pour un Indonésien c’est chose aisée. Il faut donc complexifier la chose en lubrifiant au maximum le tronc avec un mélange d’argile et d’huile. Et là … on rigole moins. Seule possibilité pour y monter : s’unir aux autres pour créer une pyramide humaine.

Jeu traditionnel indonésienne

Tarik Tambang : ici deux équipes s’affrontent autour d’une corde. Le but du jeu : tirer l’autre équipe, qui se trouve à l’autre bout de la corde, derrière la ligne blanche du milieu. Nous avons vu dans un village un jeu du même type mais cette fois avec un tronc d’arbre qu’il fallait soit tirer soit pousser.

Jeu lors de la fête d'indépendance

Jeux d’équipes

Lomba Balap Karung : la célèbre course de sac à patates. Par équipe de 4 les enfants s’affrontent lors de cette course mythique, les transitions entre chacun des membres est plutôt amusante. Et observer bien tous les participants ! Vous pourrez parfois avoir de gros éclats de rire comme ce fut le cas pour nous en voyant un enfant courir dans son sac plutôt que de sauter avec. Ce jeu enseigne la persévérance : on tombe mais il faut toujours se relever et continuer de se battre pour atteindre ses objectifs.  

Olympiades entre école. A Kuta, nous avons pu observer sur la plage des espèces d’olympiades entre les différentes écoles de la ville. On pouvait y voir les deux jeux précédents mais aussi des courses en tout genre. L’une d’elle se faisant par équipe de deux et ayant les pieds opposés attachés (soit, le gauche pour un des deux participants avec le pied droit de son coéquipier) : le but étant de finir la course 1er. Une autre course par équipe de 3, demandait aux participants de passer leurs pieds à travers une sangle accrochée à une planche en bois. La même planche de bois pour les 3 … il faut donc être synchronisé avec nos pas pour pouvoir avancer vite et correctement auquel cas c’est la chute assurée pour toute l’équipe

Culture et traditions

– Spectacle de danse traditionnelle. Dans la continuité des festivités, dans certaines villes vous pourrez apprécier des représentations de danses traditionnelles indonésiennes. Sur la plage de Kuta nous avons notamment vu la danse de Reog Ponorogo représentant un combat de lions. Quant à Ubud, vous pourrez admirer les belles danses balinaises =)

Voici donc un petit bout de culture indonésienne. Il reste encore de nombreuses choses à apprendre mais pour 3 semaines passées là bas, je suis plutôt satisfaite de tout ce que j’y ai appris.

Dans le plaisir du partage et d’en apprendre davantage sur cette belle culture, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire pour me faire part de vos expériences 😉

* Marine *

(Article écrit en novembre 2018)

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :