Cusco et la vallée sacrée

Salines de la vallée sacrée

Cusco, la capitale touristique du Pérou vaut vraiment le détour. C’est sans compter sur son histoire et les nombreux attraits touristiques de la vallée sacrée qui l’entoure que le charme opère facilement. En effet, rien qu’en achetant le Boleto turistico de la ville, on ne compte pas moins de 16 sites touristiques à visiter dans les alentours. Mais attention car parmi ce billet, 2 sites mondialement connus n’y sont pas compris comme par exemple le célèbre Machu Picchu ou les si belles Salinas de Maras.

Je vous ferai donc part dans cet article de nos visites coups de cœur dans la vallée sacrée et de celles qui, à mon sens, sont incontournables même si parfois redondantes. Alors c’est parti 😉

Cusco et sa grand place

Cusco, centre touristique de la vallée sacrée.

Cusco, côté pratique & bonnes adresses

La ville est généralement le point névralgique où se poser pour ensuite faire toutes les visites alentours. Et pour cause, vu le nombre de choses qu’il y a à faire autour, c’est en effet ce qui reste le plus logique et le plus pratique à faire.

De notre côté nous sommes restés 2 semaines et demi dans la région de Cusco dont 7 nuits dans la ville et le reste du temps en vadrouille dans la vallée sacrée, je vous explique notre plan plutôt pratique dans la 2ème partie de l’article.

Où dormir ?

Notre 1er choix s’était porté sur un guesthouse non loin de la place pour être proche de tout mais le bruit des nombreux véhicules, les chambres bruyantes et le bâtiment plutôt labyrinthique ne nous ont vraiment pas donné envie de rester.

Par contre, notre 2ème guesthouse était juste superbe !!

Nous avons séjourné dans les hauteurs de Cusco (ne vous inquiétez pas les marches s’oublient vite) au calme, dans un quartier très typique où nous avions absolument tout à proximité : restaurants incroyables, laveries, magasins et … la plaza de armas à 10 mn à pied … Top !

Quant à l’ambiance du guesthouse, on a beaucoup aimé :

  • très familial,
  • les filles qui s’en chargent sont adorables,
  • le petit déjeuner est des plus complets et délicieux (elles peuvent également vous le préparer avant ou dans un petit sac si vous partez tôt le matin en excursion) et
  • les locaux sont vraiment très agréables même s’il n’y a que des salles de bains communes (cependant toujours très propres).

Ce petit nid douillet c’est le Wasi 7 Hostel (et petit plus : si vous êtes en couple et que la chambre est dispo demandez celle qui se situe tout en haut du bâtiment, la vue sur Cusco chaque soir et chaque matin fait vraiment rêver !!).

Vue sur la ville de Cusco

Où manger ?

Comme je vous le disais, nous avions presque tout à proximité, dans la rue, vous pouvez manger facilement et bien pour 3€ par personne avec la totale : entrée, plat, dessert et boisson –> top quand on rentre d’excursion et qu’on a pas trop envie de chercher …

Il y avait également une petite supérette pas cher nous permettant de nous réapprovisionner pour nos pique-niques d’excursions ou journée rando.

Mais le must du must ce sont les 2 restaurants absolument succulents à la française (désolé mais ça nous manquait trop !! ^^ ») que nous avions à 2 pas de l’hôtel :

La crêperie La Bo’M : vous pourrez profitez de délicieuses boissons chaudes avec des crêpes sucrées bien gourmandes 😛 Les serveurs y parlent un peu le français, l’italien, l’anglais etc. et l’ambiance est vraiment apaisante et sympathique !

Le Buffet Francès : 3 amis toulousains pompiers sont venus s’installer au Pérou, d’abord à Cusco puis Lima, Arequipa et presque toutes les villes touristiques du pays … ça marche mais en même temps on comprend tellement pourquoi : Venez y manger une raclette avec les produits locaux péruviens : une tuerie !! =D

Où acheter le Boleto Turistico ?

El Boleto Turistico donne accès à 16 sites touristiques dont certains de la vallée sacrée. Il coûte 130 soles (30€) par personne (70 pour les étudiants et enfants) et est valable 10 jours.

Vous pouvez vous le procurez dans n’importe quel site contenu dans le billet ou tout simplement dans les différentes offices de tourisme 😉

Que visiter à Cusco ?

Le centre historique bien évidemment !

Malheureusement les choses que nous voulions visiter n’était bien sûr pas compris dans le boleto … c’est souvent comme ça … et si vous me suivez depuis quelques temps vous savez également que les villes ce n’est pas trop mon truc … Donc on fait le récap’ :

Dans le boleto turistico, vous pouvez visiter le :

  • monument de Pachacuteq
  • centre d’art natif Qosqo
  • le musée du site Qorikancha (personnellement j’ai trouvé cela très succinct, cependant la frise chronologique à l’entrée du musée représentant l’arrivée des différents sites et architectures reste très intéressante pour pouvoir se retrouver dans l’histoire des incas).
  • musée d’art populaire
  • musée d’art contemporain
  • le musée d’histoire régional

Nous n’avons fait qu’un seul musée à Cusco car préférions randonner dans les alentours … cependant les sites suivants sont également très intéressants à aller voir (mais monnayant pour certain une somme supplémentaire :/) :

  • la calle loreto (ou Intikijllu) où l’on peut admirer les pierres imposantes des toutes premières rues de Cusco
  • le couvent Sando Domingo (ouvert tous les jours de la semaine et coûtant 10 soles par personne)
  • la plaza de armas, le grand incontournable avec sa belle Catedral de Cusco (ouvert tous les jours de 10h à 18h, 25 soles par personne [ou 30 dans le boleto religioso]) et l’église de la Compagnie de Jésus (ouvert tous les jours de 9h à 11h10 et de 13h à 17h10, 10 soles par personne).
  • le quartier San Blas (juste en descendant de notre hôtel) où l’on aime déambuler dans les ruelles si typiquement jolies. On y trouve la calle hatunrumiyoc où l’on peut admirer la célèbre pierre aux 12 angles.

Les alentours de Cusco

Pour découvrir les prémices de la vallée sacrée, les alentours de Cusco se prêtent très bien au jeu. Pour les courageux, je vous propose de le faire comme nous à pied … On passe par des plaines vraiment jolies et cela nous permet d’en connaître davantage sur le pourtour de la ville =)

Pour cette petite journée rando de 12km aller-retour nous sommes partis directement de notre hôtel en suivant l’itinéraire suivant à l’aide de la carte préalablement téléchargé via Maps Me :

  • 1er site du sanctuaire de Qenqo
  • les plaines nous amenant au site gratuit en pleine nature de Cusilluchayoc
  • les 2èmes et 3èmes sites du boleto turistico : Puca Pucara (l’accès à la ville) et Tambomachay (anciens temple et bains thermaux)
  • et enfin nous sommes redescendu par une forêt de pins vers l’incroyable site de Saqsaywaman en nous arrêtant dans un petit service local pour manger

Depuis le dernier site qui était une forteresse protégeant la ville de Cusco nous avons un panorama incroyable sur la ville.

Ps : ces sites sont tous compris dans le boleto turistico 😉

L’incroyable découverte de la vallée sacrée

Il y a vraiment beaucoup de choses à voir dans la vallée sacrée … et toute plus authentique et immanquable les unes que les autres.

Mais faire constamment des excursions à la journée au départ de Cusco n’est pas forcément ce qu’il y a de mieux à faire, non pas seulement pour le coût financier mais également pour le coût écologique … bah oui vive l’emprunte carbone –« 

Du coup, pour nous c’était simple : après le trek de Choquequirao nous avons directement suivi avec le trek du Machu Picchu et après ça, nous avons fait un « road-trip » dans la vallée sacrée depuis ce dernier point.

C’est donc très tard le soir, que nous avons pris le train vers Cusco mais nous sommes arrêté avant à :

Ollantaytambo et sa citadelle

Cette petite ville typique des incas est charmante, on aime déambuler dans ses petites ruelles d’époque et on apprécie également se promener dans la cité afin de comprendre davantage comment étaient constitués les défenses de la vallée sacrée.

Alors même si la cité se fait plutôt vite, elle reste pour moi incontournable pour se poser un peu après la journée intense et fatigante du Machu Picchu ^^ »

ps: attention lors de la visite vous ne pourrez pas laisser vos sacs à l’entrée, veillez donc à les laisser à l’hôtel le temps de votre escapade 😉

Où dormir et où manger ?

Pour manger, il y a des tas de petits restaus sur la place au charme sûr puisqu’ils vous offrent de très belles vues sur cette dernière. Et pour dormir … :

Sans hésitation : au Peru Quechua’s Lodge.

Nous sommes arrivés à 23h passé et aucun problème pour l’accueil à cette heure tardive (bon un minimum de politesse veut que vous préveniez bien sûr …).

L’hôtel est tenu par Edith et son mari belge. Oui oui belle coïncidence ^^ Leur accueil est vraiment très agréable, ils nous aident beaucoup si l’on cherche diverses informations, leurs chambres sont spacieuses et leur petit déjeuner absolument délicieux !! 😛

C’est donc en fin d’après midi que nous avons pris un taxi local (un simple péruvien qui proposait le trajet pour une somme modique) en direction d’Urubamba.

Les deux grands incontournables de la vallée sacrée.

C’est dans la charmante petite maison aménagée par Pétra que nous avons séjourné. Celle-ci est à l’écart du centre-ville et si vous décidez d’y aller à pied il vous faudra bien marcher 10 à 15mn au bord de la grand route.

Cependant la guesthouse Las Bananas est vraiment très cosy (malgré ses petites chambres pour lesquelles on aura bien ri xP), l’accueil de Pétra est adorable, son petit déjeuner Home Made très bon et la compagnie de ses animaux de compagnie agréable ^^

L’endroit était plutôt stratégique car non loin de la gare routière pour nous amener au site de Moray puis revenir de celui des Salinas de Maras.

Les énigmatiques cercles de Moray

C’est donc via un collectivo que nous avons rejoint dès le matin, le site énigmatique de Moray.

En effet, ici on trouve de drôle de ruines disposées en cercles concentriques allant jusqu’à 150m de profondeur. Les différentes hypothèses scientifiques mènent à :

  • un centre expérimental d’agronomie inca où en fonction de la disposition des terrasses chacune disposerait d’un climat différent
  • des dispositifs extraterrestres (c’est marrant on s’en serait presque douté de celle-là ^^’)

Bon je pense que la 1ère est plus crédible mais chacun son avis …

Je vous laisse apprécier ces drôles de terrasses … 😉

Les Salines de Maras

Nous avons décidé de rejoindre ensuite les Salinas de Maras à pied (entre 10 et 12 km) plutôt que de reprendre le colectivo – qui soit dit en passant n’est vraiment pas donné dans cette zone qu’ils savent très touristique et très difficile d’accès.

Ce choix pour éviter de payer l’entrée du site des Salines … en effet, elles ne sont pas comprises dans le boleto turistico de la vallée sacrée contrairement au site de Moray et si vous décidez d’y aller en taxi ou bus, vous aurez un péage à l’entrée du site.

Si vous y allez en randonnant comme nous l’avons fait, vous arriverez de l’autre côté et sincèrement la vue en vaut 10 fois plus le détour que l’entrée commune …

Contrairement aux salines côtières, l’eau salée de celles-ci remontent des sols et l’évaporation fait donc remonter le sel à la surface de ces multiples petites terrasses très photogéniques =)

Et ne partez pas sans un petit souvenir, perso nous avons pris le gros sel pour les grillades et … c’est excellent 😛

Pisac

Une fois la journée finie, nous rentrons en taxi puis colectivo vers Urubamba pour nous diriger ensuite vers la très jolie ville de Pisaq. Je dois avouer que j’ai particulièrement aimé cet endroit pour son côté très culturel et notre journée bien rempli.

En premier lieu, il fallait rejoindre en colectivo les ruines les plus hautes – comprises dans le boleto turistico – pour admirer les terrasses, la cité et les étonnants cimetières construits directement dans la roche de la montagne.

Ensuite nous sommes redescendus par un sentier très bien balisé vers la ville où nous avons profité de son marché traditionnel puis fini la journée autour de bonnes pâtisseries françaises d’une toute petite boulangerie des ruelles.

Chinchero

C’était le dernier site à voir sur la liste. Et même si nous n’en pouvions absolument plus des ruines incas en tout genre, on a adoré le petit marché traditionnel où nous avons acheté quelques souvenirs puis dégusté un excellent Chicharron 😛

Pour y aller depuis Cusco rien de plus simple que de faire du stop au bord de la route ou tout simplement en colectivo. Les transports au Pérou se font si facilement que ça nous manquera presque à notre retour chez nous … ^^ »

En conclusion, j’ajouterai juste le mot pour dire que l’on comprend pourquoi la vallée sacrée est autant prisée. Car oui, elle vaut vraiment le détour et les structures archéologiques des incas sont vraiment impressionnantes quand on sait à quelle époque elles ont été construites.

En plus, niveau traditions et cultures, on en prend vraiment plein la vue. Et sincèrement, avec le trek du Choquequirao et le Machu Picchu, 3 semaines dans la vallée sacrée n’étaient vraiment pas de trop.

Pour petit rappel, tous les sites mentionnés dans cet article – sauf les salinas de maras – font partie du boleto turistico alors profitez-en 😉

J’espère vous avoir fait rêver de voyage au Pérou avec toute ma série d’articles, en tout cas n’hésitez pas à partager en commentaires si vous avez visité d’autres coups de coeur dans le sud du Pérou =)

* Marine *

(Voyage réalisé en juillet/août 2019)

2 Comments on “Cusco et la vallée sacrée

  1. Bonjour, je vous suis déjà depuis un moment et je dois dire que je suis entièrement fan de votre blog.
    Vous transmettez une réelle passion des voyages, avec respects des lieux, des personnes, les trucs et astuces si on veut s’y rendre soi-même. Je n’attends qu’une chose c’est de pouvoir vite prendre un avion pour m’envoler à nouveau vers des destinations lointaines.
    En attendant, merci de nous faire rêver!
    Continuez comme cela
    John

  2. Bonjour John,
    Un grand merci, c’est un plaisir de partager avec vous tous ma passion et des retours comme le vôtre me donne encore plus envie de continuer ^^
    Nous aussi on rêve de repartir, malheureusement il faudra être patient mais cela nous donne encore plus de temps de préparer au mieux le prochain voyage 😛
    Pour bientôt j’espère …
    Belle journée à vous,
    Marine

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :