La montagne Palcoyo et la réserve Salinas y Aguada Blanca

Flamants roses sur le lac

Ces deux noms vous parlent sûrement si vous adorez vous informer des différentes choses à voir dans le monde. En effet, il s’agit de deux réserves totalement différentes qui commencent à avoir leur petit succès. Malheureusement comme tout endroit qui vaut le coup d’œil, la montagne Palcoyo, non loin de la vallée sacrée, et la réserve Salinas y Aguada Blanca situé sur les hauteurs d’Arequipa sont de plus en plus visitées. Et pour cause, ce sont deux endroits absolument magnifiques et, pour le moment, peu touristique !! Alors si vous êtes de passage au Pérou, n’hésitez surtout pas à y faire une halte d’une journée 😉

La montagne Palcoyo : l’autre Rainbow Mountain.

Si vous projetez de voyager au Pérou, vous avez à mon avis l’intension de séjourner dans la vallée sacrée et du coup, d’avoir pensé à faire une halte vers cette célèbre montagne aux 7 couleurs (ou « Rainbow Mountain »).

Pourquoi choisir l’autre alternative ?

Elle faisait également partie de notre « To-do List » cependant un peu beaucoup trop touristique à mon goût … =/ du coup j’avais vaguement entendu parler de la montagne Palcoyo sur un groupe Facebook de voyageurs alors je me suis informée un peu plus.

Le positif

Le 1er point positif – comme mentionné juste au dessus – c’est l’attrait touristique nettement moindre comparé à la fameuse Rainbow Mountain.

Alors Attention je n’ai pas dit qu’il n’y avait personne !

Car elle commence à avoir de la notoriété donc vous verrez tout de même des groupes de touristes et vous ne serez pas seul. Cependant il y a vraiment moins de monde contrairement à ce que l’on a pu me raconter de la plus connue des deux montagnes.

Ici pas besoin de partir à la 1ère heure pour éviter le monde, vous arriverez à prendre vos photos sans personne à n’importe quelle heure de la journée, et ça c’est plutôt agréable =)

Panoramique rainbow mountain

Le 2ème point positif c’est qu’il ne faut pas marcher 2h pour y arriver … En effet, on arrive directement au bord de la vallée où l’on a accès en 30mn à peine aux pics rocheux surplombant le panorama.

Et ça, quand on est pas habitué à la haute altitude (4800m ici quand même ^^ ») ou alors qu’on n’a plus envie de se dépenser parce que, comme nous, vous randonnez déjà depuis 4 semaines comme des dingues, alors ce sera l’idéal !

Pics rocheux non loin de la montagne Vinicunca

Le négatif

Si vous voulez tout faire vous-même sans agence, cela risque d’être compliqué car peu de taxis vont jusque là.

Il y en a déjà très peu qui accepte d’aller à la montagne aux 7 couleurs sans vous demander une somme bien sympathique qui ne sera rentable que si vous divisez la somme en partant à plusieurs … alors n’imaginez même pas pour la montagne Palcoyo …

Et puis la route est moins connue et à mon avis moins praticable car on ne va pas vous mentir, la piste fait peur ^^ » Seul le passage à une voiture est possible et les virages en épingles offrent parfois le vide à une roue du minibus … sueurs froides assurées surtout si vous avez le vertige x)

Petit bémol supplémentaire mais pas impossible : trouver l’agence qui propose la visite de la montagne Palcoyo plutôt que de la Rainbow Mountain … il y en a très peu.

Dernier point fâcheux mais égal à la visite de la montagne jumelle : les 3h de transports pour y aller. Et oui, vous avez bien compté … 6 heures de route aller-retour. On est toujours au Pérou et surtout dans la cordillère des Andes, c’est sûr que ça irait plus vite à vol de condor … ^^ »

Voilà donc ce qui peut vous aider à faire votre choix entre l’une et l’autre.

Les magnifiques panoramas de la montagne Palcoyo.

Dernier point d’informations avant de vous faire comprendre en photos pourquoi ce sommet vaut vraiment le coup d’œil : nous sommes partis avec l’agence Inti Paradise pour 100 soles par personne pour 1 journée d’excursion avec transport + guide anglophone + repas.

Voili voilou ! Maintenant place à la découverte !

Pas 1 mais bien 3 montagnes colorées !! =O

Ouii ouii, vous avez bien lu ! Et c’est là notre grande surprise également une fois arrivée sur les lieux car on ne s’attendait pas du tout à voir 3 montagnes et des paysages aussi diversifiés. Voici les 3 jolis sommets à 3 endroits bien distincts de la vallée 😉

Rainbow Mountain Peru

Les différentes couleurs visibles sont dues à différents minéraux associés à du sable et de l’argile. C’est ainsi que l’on obtient presque toutes les couleurs de l’arc-en-ciel :

  • le rose : est un mélange d’argile rouge, de boue et de sable
  • le blanc : est un mélange de sable à base de quartz et de calcaire
  • le rouge : est essentiellement de l’argile ferreux
  • le vert : est dû au mélange de chlore, de quartz et essentiellement de magnésium
  • le brun : date de l’ère quaternaire et est composé en grande partie de magnésium
  • et le jaune moutarde (mon préféré) : est coloré bien évidemment par des minéraux de calcaire et de soufre
Rainbow Mountain Peru

Le reste de la vallée tout autant incroyable !

La vallée rouge

On peut marcher dans ses contrées si l’on choisit de faire le trek de l’Ausangate par exemple. Mais elle est également bien visible de ce point de découverte.

En effet, la couleur incroyablement rouge de la vallée est assez impressionnante de par sa rareté. Je vous laisse admirer 😉

Panoramique Pérou vallée rouge
Vue sur les montagnes de l’Ausangate

A défaut d’y avoir fait le trek, on en a une très belle vue panoramique depuis les aiguilles et pics rocheux de la vallée dans laquelle on se ballade.

Il est vrai que le tour pour aller voir toutes ses merveilles est très court en laps de temps contrairement aux nombreuses heures de routes, mais alors qu’est ce que ça en vaut le coup d’oeil … Et puis entre nous, à 4800m d’altitude passée et le froid glacial qu’il y a là haut (car oui habillez-vous très chaudement …) on a pas forcément envie de rester des heures ici même si on aimerait s’y poser pour la vue =)

Selfie chaîne des Andes Péruvienne

La réserve nationale Salinas y Aguada Blanca

Avant de partir on hésitait à passer une semaine en Bolivie juste pour aller profiter du célèbre Salar de Uyuni. Mais c’était faire le choix de perdre une semaine sur nos cinq pour l’envie égoïste de simplement 1 réserve contre profiter de 5 semaines au Pérou où on aurait le temps de voir absolument tout ce qu’il y a à voir là où on passerait …

Alors si vous avez lu tous les articles précédents, vous avez sûrement remarqué qu’on a fait le choix de la 2ème option. Et sincèrement on ne le regrette pas du tout car nos 5 semaines au Pérou ont été bien chargées et on est vraiment heureux et satisfait d’avoir eu le temps de faire absolument tout ce qu’on voulait.

La Bolivie ce sera pour une autre fois 😉

Mais vous me connaissez bien, j’avais bien évidemment anticiper le fait de ne pas aller voir le Salar alors il fallait vraiment que je trouve une alternative pour pouvoir admirer un de ces fameux plateaux Andins à plus de 5000m d’altitude.

Mes recherches m’ont donc mené à la magnifique réserve des Salinas y Aguada Blanca sur les hauteurs d’Arequipa.

Lac salé des plateaux andins

Pourquoi j’ai adoré ?!

Le calme et la sérénité

Alors là pour le coup, ce n’était absolument pas touristique ! Et pour cause :

Vous trouverez très peu d’agence à Arequipa qui vous la propose ou alors à des prix exorbitants puisque les tours ne sont pas complets. Je m’explique !

La seule manière de rejoindre la réserve c’est d’y aller en 4×4 donc soit vous louez votre propre véhicule soit vous attendez d’autres voyageurs pour pouvoir remplir le 4×4 proposé par une agence. Nous avons pris la 2ème option mais du coup, la réserve est tellement peu connue (il n’y en a d’ailleurs aucune publicité) que les 4×4 ne se remplissent pas très vite et il arrive même qu’il n’y ait aucun départ 4 jours de suite …

Croisez donc les doigts pour qu’au moins un couple veuille y aller en même temps que vous ^^

Mais en tout cas vous l’aurez compris et vous pouvez le voir par vous-même ci-dessous : on est vraiment seul une fois dans la réserve et ça c’est top ! 😀

Magnifique paysage plateau andin Pérou

L’aventure en 4×4

Comme on ne peut y aller qu’en 4×4, vous vous doutez bien de l’état des routes ^^ » en effet on comprendra après les 2h de routes nous amenant là haut que oui cette route est vraiment dangereuse … C’est sans compter l’étalage de nombreuses croix chrétiennes au bord des routes et notre chauffeur faisant un signe de croix à chacune d’elle que nous comprendrons bien évidemment qu’il s’agit de véhicules tombés de la montagne.

Moé … bon pour ça on repassera ! Enfin ça indique au moins une chose sûre et certaine : il ne faut surtout pas prendre ces routes par temps de pluie à moins d’être totalement fou et de vouloir risquer de glisser à son tour dans le précipice … Vous êtes prévenu !

Bref, l’aventure en 4×4 au delà de cette aparthée, c’est surtout monter des côtes bien raides ou encore pouvoir circuler sur des petits sentiers secrets dont seul notre guide sait où ils mènent. Et l’avantage certain de ce véhicule c’est qu’on peut aller absolument partout !!

Mais Attention !!! Qui dit partout dit partout sur les sentiers dédiés et pas en plein milieu de la réserve pour détruire tout — »

Petit plus en montant : la vue sur Arequipa mais surtout celle sur le célèbre volcan Misti qui culmine à un peu plus de 5800m d’altitude.

Panoramique devant le grand volcan Misti

Cette nature … *o*

La vie sauvage

Plus on monte et plus on aperçoit de faune sauvage notamment des rapaces, des flamants roses mais surtout différentes espèces de camélidés : lamas, alpagas et vigognes.

On apprendra d’ailleurs à faire la différence entre eux : le lama étant l’animal qu’on croise le plus couramment par chez nous, laineux mais élancé ; l’alpaga lui ressemble beaucoup au lama mais a la particularité d’être une grosse boule de laine ambulante ^^ » il est vraiment beaucoup plus laineux que son cousin.

Pour finir, la vigogne – qu’on ne trouve que peu en élevage et qui reste l’espèce la plus sauvage – est plutôt très fine et élégante comme le serait une biche. Personnellement, je trouve qu’on la distingue beaucoup plus facilement que les deux autres.

Et un commentaire qui nous a plutôt ravi pour la sauvegarde des animaux : sachez qu’au Pérou si vous tuez une vigogne qui est une espèce protégée, vous encourez 8 ans de prison. Et un point pour la préservation des espèces ! 😉

Des paysages lunaires à couper le souffle

La réserve naturelle Salinas y Aguada Blanca se trouve entre montagne, volcan, plaine et lac. Un décor de rêve. En son centre on trouve un lac de sel ressemblant beaucoup au Salar de Uyuni quand il est asséché – bon beaucoup moins grand on est d’accord … – puis tout autour de multiples volcans dont le célèbre Chachani à plus de 6 000 mètres d’altitude et plus loin le Misti.

En bref, on aperçoit des paysages vraiment variés tout en se promenant dans les marécages du lac, les près des troupeaux d’alpagas et de lamas ou encore les caldeiras de volcans.

Je vous laisse admirer =)

Panoramique plateau andin nord Arequipa

L’excursion ?

Cette journée se finit relativement tôt vers 15h30 à Arequipa et j’avoue que j’aurai bien aimé rester là haut un peu plus longtemps. Mais on reste tout de même 2h30 à vadrouiller dans la réserve à pied et il est vrai que l’effet de l’infusion de coca donné le matin à 8h par le chauffeur commençait quelque peu à passer. Or, on est quand même à plus de 5000m d’altitude et puis c’est pas tout mais il fait faim quant même à 15h xP

On avait payé 80€ pour 2 personnes avec guide et petit déjeuner sur une agence de la place. Et attention, d’autres agences ont tendance à proposer bien plus cher car elles savent bien qu’il y a peu de départ donc faites attention ! De notre côté nous avions dû attendre 3 jours que le 4×4 se remplissent … heureusement qu’il y a de quoi faire en attendant à Arequipa ^^

Voilà tout pour ces deux excursions alternatives qui valent vraiment le coup !! J’espère en tout cas vous avoir donné envie d’y aller si vous êtes de passage au Pérou car croyez-moi le pays devient vraiment débordé de succès et les endroits peu connus le deviennent vite alors n’attendez plus 😉

Pour ceux qui vont le faire autrement ou qui l’ont déjà fait d’une autre manière, je suis bien curieuse de savoir comment, alors n’hésitez pas à aider nos amis voyageurs et à partager vos astuces en commentaires =)

A la prochaine dans un autre article péruvien ou d’ailleurs 😉

* Marine *

(Voyage réalisé l’été 2019)

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :