Arequipa et ses trésors

Panorama sur le volcan Misti

Parti pour un voyage de 5 semaines et voulant monter en altitude par palier pour pouvoir s’acclimater plus facilement au pays, c’est après la côte que nous nous sommes dirigés vers la magnifique Arequipa à 2335 mètres d’altitude. Sachant qu’il s’agit de la 2ème plus grande ville du Pérou, le tourisme nous faisait peur mais c’est sans compter la beauté et la culture de la cité que nous avons laissé de côté ce point.

En avant donc pour :

  • Les édifices impressionnants et colorés tels que le monastère Santa Catalina ou la place d’armes,
  • Le plein de culture entre musées, marchés locaux, costumes traditionnels et dégustation culinaire péruvienne et enfin,
  • Une bouffée d’air pur des réserves naturelles que nous offre Salinas y Aguada Blanca ou le canyon de Colca.

Informations pratiques sur Arequipa

Un peu d’histoire

Arequipa est la 2ème ville la plus peuplée au Pérou. Alors même si elle impressionne de par sa taille, sa localisation au sud du pays lui permet de bénéficier d’un soleil radieux reflétant sa beauté avec les belles couleurs de ses rues. Et sa population ne manquera pas de vous faire vivre local en amenant joie, sourire et fêtes.

La cité est entouré de 3 volcans impressionnants dont le tant vénéré Misti et ses 5825m d’altitude, le Pichu-Pichu à 5664m et le grand Chachani culminant à 6075 mètres de hauteur. Vous pourrez d’ailleurs apprécier le « sillar » – cette pierre volcanique blanche – servant de matériau de construction des monuments, églises et casonas.

Comment rejoindre Arequipa ?

La meilleure solution : le bus.

Ce n’est ni l’option la plus rapide ni la plus confortable – quoique … – cependant elle reste l’option la moins coûteuse. En venant de Paracas, nous en avions pour une journée de transport (13 heures si je ne me trompes pas …) mais n’avons payé que 70$ pour deux personnes avec la compagnie Cruz del Sur que je recommande.

Premièrement car elle est très sûre au niveau conduite –> le chauffeur ne roule jamais plus vite que 90km/h et ne double pas quand il se trouve sur une route au bord d’une falaise …, deuxièmement pour le confort –> repas (pas forcément 5 étoiles mais on a à manger au moins …), couverture, oreiller et siège très inclinable pour pouvoir dormir.

Quant au choix d’avoir fait le trajet de jour plutôt que de nuit (pour éviter de perdre une journée en transport), il s’agissait de pouvoir profiter du paysage. En effet, si vous réservez vos sièges à l’avance, je vous conseille ceux tout devant au 2ème étage, vous pourrez bénéficier d’une vue à 180° 😉

Autres solutions

  • Le train : le plus confortable mais le plus touristique et surtout le plus cher … de plus, il est très difficile d’obtenir des places sans « tour » avec couchage dans le train ou avec une disponibilité de jour de départ très restreint … Bref, je vous le déconseille surtout pour un voyage économique car quand je dis cher, je parle bien de 300$ minimum le trajet … — »
  • L’avion : pas forcement le plus cher car des vols low cost réguliers existent pour 50€ par exemple cependant ce ne sera pas forcement le plus rapide dans le sens où il faut arriver 2h avant le départ à l’aéroport et que vous attendrez ensuite vos bagages en soute etc. A vous de voir 😉
  • La voiture de location : peut être une bonne idée mais prenez garde aux façons de conduire sur place car le code de la route au Pérou, ça n’existe pas vraiment … tout le monde s’insère où il veut et quand il veut … Attention !
  • Le taxi : très cher sauf si vous divisez les frais avec d’autres voyageurs, cependant attention au conducteur qui n’aura pas forcement une conduite sage…

Comment circuler à Arequipa ?

A pied pardi !!

Sincèrement le Arequipa touristique se fait très bien à pied. Vous pourrez essayer les bus locaux mais j’ai beau avoir voyagé aux quatre coins de la planète ou eu échos des transports des différents pays, le réseau de bus de la ville d’Arequipa est un méli-mélo incompréhensible. Chaque bus est censé passer à certains arrêts … mais rien ne matérialise ces arrêts justement … donc quand on est simple touriste, merci bien … ^^ »

Alors si l’idée folle vous vient d’essayer ou même que vous avez testé, faites-moi signe car ça m’intéresse =)

Autrement, si vraiment vous êtes dans le besoin d’un transport, alors le taxi sera votre meilleur ami, mais surtout une chose !! Renseignez-vous sur les tarifs et NÉGOCIEZ !! Je n’ai jamais vu un pays marchant autant à la négociation que les pays maghrébins xD

Visiter la magnifique ville d’Arequipa

S’imprégner de la cité par son architecture lumineuse

La place d’armes

Rien de tel pour prendre goût à la vie Arequipéenne que de flâner dans ses rues et ruelles. Quand le style colonial fait place nette au niveau architectural de la plupart des casonas et monuments, au niveau des églises, cloîtres et monastères, c’est le style baroque qui prend le dessus.

Ainsi rien de tel que de vadrouiller autour de la Plaza de Armas pour se faire une idée de cette architecture aux couleurs claires.

La place, elle, est vivante de par son tumulte mouvement, sa musique, ses habitants aux costumes traditionnels et sa décoration entre palmiers et luminaires féeriques.

Venez le soir, elle est encore plus jolie et sa cathédrale construite de sillar parait encore plus blanche.

Pour le petit bonus qui nous a fait penser à chez nous : ses orgues ont été construit en Belgique et l’un d’eux taillé à Lille 😛

Cathédrale d'Arequipa

El claustro de la compañia

Si vous vous dirigez vers le sud de la place, n’hésitez pas à aller voir l’église et le complexe de la compagnie qui valent vraiment le détour.

Mais deux pas plus loin, n’oubliez surtout pas de passer dans le cloître de la compagnie car ses deux cours cerclés de piliers sculptés sont vraiment très belles à voir. Vous pourrez également monté à l’étage pour les voir des hauteurs ainsi que pour admirer la vue sur le Misti.

Outre son architecture, le cloître sert aujourd’hui de « centre commercial » mêlant galeries d’art et magasins spécialisés dans les vêtements en alpagas (attention au prix, vous pouvez trouver 5 fois moins chers auprès des femmes des villages dans les montagnes).

El convento de la recoleta

Vous n’y trouverez absolument personne !

Alors soit, il n’est pas aussi impressionnant que le couvent Santa Catalina, pourtant si vous aimez les bibliothèques anciennes type Christophe Colomb ou Harry Potter alors il faut absolument que vous passiez par ici !

Le couvent de la Recoleta est sobre. Pas de couleurs affriolantes ni de petites portes, ici tout est simplicité et vous pourrez apprendre diverses choses sur la nature ou la culture péruvienne en traversant ses différentes salles.

L’entrée par personne est de 10 soles (2.5€) mais on appréciera les payer quand on arrivera dans la sublime bibliothèque ancienne datant du XVème siècle qui s’y trouve. Je vous laisse admirer 😉

Pour l’emplacement, elle se trouve de l’autre côté del rio Chili (la rivière), dans la 1ère rue parallèle à celui-ci.

Vivre la culture Aréquipéenne.

Le marché

Que ce soit à Arequipa ou dans une autre grande ville Péruvienne, une visite s’impose au marché local.

C’est le lieu le plus important si vous voulez goûter et toucher aux produits locaux. Ici place aux :

  • Fruits et légumes frais –> et qui dit fruits frais dit forcément jus de fruits frais 😛
  • Mille et une légumineuses et pommes de terre *-*
  • Fromages et viandes du pays
  • Tissus multiples d’alpagas : bonnets, vêtements, plaids etc.
  • Produits artisanaux : sculptures de bois, céramiques, petites bricoles en tout genre
  • … et j’en passe

Place aux dégustations culinaires !

Arequipa est très renommée pour sa gastronomie alors n’hésitez pas à manger de nouvelles choses dans les restaurants traditionnels et EXIT la pizza et le burger bien connu.

Personnellement je n’ai été déçu en rien. Même pas par le ceviche de Paracas malgré mon amour pour le poisson cru … ^^ »

Ici nous avons essayé beaucoup de plats différents dont la pièce de viande d’alpaga (viande rouge un peu dur en goût type gibier) et diverses entrées à base d’avocat dont la meilleure pour moi : palta a la reina 😛

Enfin, on ne va pas se mentir, la bonne nourriture européenne nous manquait, surtout en tant que dessert … On a donc dégusté une crêpe chez « La petite française » et manger des pâtes fraîches à la « Pasta Canteen » : gros craquage !! ><

L’incroyable Monastère Santa Catalina

S’il y a bien un lieu qui fait tant la renommée d’Arequipa, c’est sans nul doute le célèbre Monasterio Santa Catalina.

Petites formalités

Situé au nord de la Plaza de Armas, l’entrée vous coûtera 40 soles par personne (soit 10€) et la visite vous prendra au minimum 2 heures. Des guides parlant toutes les langues seront directement sur place si besoin.

Personnellement, ne pas mettre le prix serait dommage car quand vous verrez les photos vous voudrez forcément y mettre les pieds. Et selon moi, la visite indiquée de 2 heures peut vous prendre vite 2 heures de plus si vous prenez vraiment le temps de lire tous les descriptifs et d’aller dans chaque petit recoin.

Petite astuce : le monastère est ouvert tous les jours à partir de 9h du matin mais le meilleur moment selon nous est d’y aller le dimanche matin. Dimanche matin car les locaux se trouveront à la messe et les touristes généralement arrivés du samedi feront la grasse matinée.

Alors à vous le lieu et les photos sans personne 😀

Un peu d’histoire

Le magnifique monastère d’Arequipa a été fondé en 1579 et n’a été ouvert au public que depuis les années 1970. Il abrite encore aujourd’hui quelques nonnes ayant fait vœux d’isolement total. Parmi les plus connues – dont vous apprendrez un peu plus sur leur vie durant la visite – Doña Maria, la 1ère habitante du monastère et la sœur Ana de Los Angeles aux incroyables dons de voyance et de guérisons.

On appréciera se faufiler dans les ruelles espagnoles aux teintes ocres, brunes et rouges avant de passer dans les minuscules chambres-cellules et cuisines aux portes de plus en plus petites. On se donnera alors une idée de ce que pouvait être la vie monacale tout en passant par les beaux cloîtres aux couleurs apaisantes bleues et orangées.

S’y perdre entre ses mille lumières, couleurs, fleurs et peintures sera vraiment plaisant. Et surtout n’oubliez pas, juste avant le cloître Mayor de monter apprécier la vue sur le Misti mais surtout pour voir la grandeur du monastère.

La région d’Arequipa

Arequipa est bien sûre une ville mais également la capitale de la région du même nom.

Alors il reste bien évidemment beaucoup de choses à voir à Arequipa. Je n’ai parlé que de ce qui pour moi vaut vraiment la peine cependant il est possible de poursuivre la visite. En se cultivant davantage dans les divers musées de la ville. Ou en flânant dans les parcs urbains du nord par exemple. Mais on peut aussi profiter d’un peu de shopping dans le quartier nord-ouest sur l’autre rive du Misti en allant profiter d’une superbe vue sur la ville au mirador de Yanahuara 😉

Un bol d’air pur dans la région ?

Si au contraire vous rêvez du grand air et ne comptez que sur les grands espaces comme ce que nous sommes venus chercher alors les choix multiples s’offriront à vous.

  • Le canyon de Cotahuasi : il vous faudra tout de même un jour de route. Celui-ci est très peu touristique car trop loin des itinéraires des vacanciers au court laps de temps donc parfait pour un grand bol d’air pur et de sérénité.
  • Le canyon de Colca : plus touristique car plus proche de la ville. Les agences ne manqueront pas de vous proposer des tours tout organisés pour des treks de 2 jours la plupart du temps. Cependant on peut très bien y aller seul et se trouver un itinéraire loin de tout ce monde –> c’est par ici ! 😉
  • La réserve naturelle Salinas y Aguada Blanca : si vous n’avez pas le temps d’aller voir les sublimes Altiplanos de Bolivie, la réserve des Salinas y Aguada Blanca sera une excellente alternative et vous sublimera. En plus, elle est très peu connue donc peu touristique, chouette !! On vous donne tous les détails par ici 😉

J’espère vous avoir donné envie de venir visiter Arequipa, en tout cas, de mon point de vue, elle reste la plus jolie ville du Pérou car moins touristique que Cusco et plus vivante culturellement. Alors si vous prévoyez un séjour dans ce magnifique pays, s’il vous plait ne passez pas à côté de cette magnifique ville et de sa région !!

Et si vous voulez la suite de nos aventures dans les réserves naturelles, suivez-nous et à très vite pour de nouvelles épopées ;P

* Marine *

(Article écrit en septembre 2019)

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :